Occident, le grand rassemblement


Il y a quelques années, j’ai assisté à un séminaire sur le management animé par un entraîneur de football hollandais. De mémoire, voici ce qu’il nous a présenté.

« J’ai entraîné une équipe de troisième division, et nous avons eus la chance de rencontrer l’Ajax d’Amsterdam champions des Pays-Bas cette année là, c’était une des meilleures équipes européennes. Cependant, le staff de notre équipe, les employés les préparateurs physiques, les supporters… tous le monde donnait notre équipe perdante.

3 semaines avant le match, j’ai réuni l’équipe et le jardinier en donnant les consignes suivante : A partir de maintenant, nous arrêtons de tondre la pelouse du stade, nos adversaires n’ont pas l’habitude de jouer sur du gazon qui n’est pas parfaitement tondu, nous si. Et grâce à ça, nous les vaincrons.

Du jour au lendemain la motivation a regagné non seulement l’équipe mais surtout, l’ensemble de l’environnement de l’équipe. A une semaine du match, j’ai vu notre standardiste aller vérifier elle même l’état du gazon. Le jour du match, tout le monde était remonté à bloque supermotivé nous avons joué le meilleur match de l’histoire de l’équipe.

Nous avons gagné 1-0. Et ce n’était pas à cause du gazon !

Si vous voulez que de l’homme excellent dans leur job, vous devez leur donner « la justification » pour être motivés en tant que groupe, même si vous devez créer cette justification. »

Je site cet exemple pour montrer que les techniques pour motiver et regrouper sont simples, et que dans l’histoire de l’humanité, elles ont été utilisées et réutilisée à chaque époque et à différentes échelles.

Et elles sont utilisées aujourd’hui pour regrouper le camp occidental. En reprenant les discours des Think Tank de l’extrême droite occidentale, voici la stratégie qui en ressort :

• Construire sur les craintes profondes des bases politiques d’extrême droite en transformant le radicalisme racial en radicalisme religieux (plus acceptable en ce bas monde)

• Harceler l’ennemie et le pousser à attaquer en premier (1ère guerre d’Irak, 11/9)

• Motiver les bases de droite, aller en guerre avec comme slogan : défendre « le bien » contre le « le mal ». Le mal incarné par l’islam bien entendu.

• Regrouper l’occident autour du leadership de l’extrême droite. Pour l’extrême droite occidentale, « la justification » donnée aux reste des populations de l’ouest a toujours été « le bien contre le mal ». Hier, le mal était incarné par le communisme, aujourd’hui c’est l’islam, demain se pourrait être la future Chine ! Qui sait !?

L’objectif ultime est regrouper l’occident autour du leadership de l’extrême droite.

Objectif atteint : Airbus vend des avions à l’armée américaine, les troupes occidentales se battent ensemble en Afghanistan, la France vend de l’armement au brésil, l’ensemble du bloc occidental soutien l’offensive contre Gaza… Du jamais vu dans le bloc occidental.

A quel prix ?

Mais ce que je n’arrive toujours pas à comprendre c’est : pour quelles raisons ? Faisant référence à la petite histoire citée au début de ce post, si « la justification » c’est « le mal » incarné aujourd’hui par l’islam, qui joue le rôle de “l’Ajax d’Amsterdam” ?

— quelques citations de wikipedia pour ceux qui désirent approfondir —

« Pour Huntington, une civilisation est valable par sa définition essentialiste. En effet, chacune aurait son identité propre et serait comme un bloc revanchard, cohérent, anhistorique et intègre. Or en réalité les civilisations se caractérisent par leur capacité à s’ouvrir à l’extérieur et à échanger avec d’autres pour apporter et recevoir.
Cette interprétation du monde actuel peut être dangereuse, car pouvant légitimer des politiques qui ont tendance à lui conférer une réalité : c’est la dérive des prophéties auto réalisatrices.
Il ne tient pas compte non plus du métissage possible entre les cultures et il considère même que certaines civilisations ne seraient pas en capacité de pouvoir se moderniser. Or cette conception est centrée sur une conception occidentale du progrès. »

Pour ceux qui veulent approfondir: http://fr.wikipedia.org/wiki/Choc_des_civilisations

Prophéties auto réalisatrices:

Selon Robert K. Merton à partir du « théorème de Thomas » : « Si les hommes considèrent des situations comme réelles, alors elles le deviennent dans leurs conséquences ». Selon Thomas, les actions individuelles se comprennent au regard de la « définition de la situation » que ceux-ci font avant d’agir. Aussi, peu importe que les individus se trompent, que leurs représentations soient justes ou fausses, car les actions conséquentes à une croyance sont identiques que celle-ci soit juste ou fausse. »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prophétie_auto-réalisatrice

Publicités

14 comments so far

  1. hesperado on

    Hi Amine,

    J’ai lu votre essai « Occident, le grand rassemblement ».

    Votre théorie de l’Islam et de l’Occident s’occupe seulement dans les abstractions. Deuxièmement, vous n’avez pas répondu à mes questions au sujet des faits et des actes concrets que les musulmans autour du globe font au nom de l’Islam — faits et actes qui sont horribles et qui aucune autre religion ou culture ne fait aujourd’hui. Si votre théorie ne démontre pas la reconnaissance appropriée de ces faits et des actes, alors elle a peu de valeur.

    Je suis fatigué des musulmans « modérés » qui éludent ces réalités grotesques et horribles provoquées par Muslims partout dans le monde.

    All the best,

    Erich

  2. gingembre30 on

    Hi Erich
    Bien sur que je suis contre tous ces actes que les terroristes font autour du globe. J’ai moi même été dans un restaurant avec des amis à quelques centaines de metre d’un de ces attentats. et des personnes de ma famille ont été blessés.
    Mais quand je me suis posé la question du pourquoi, j’ai réalisé que ce n’est pas aussi simple qu’on le croit.

    Si vous incriminez l’islam pour ces attentats, alors vous devez incriminer aussi le christianisme au nom du quel le mouvement Nazi a perpétré ses massacres. Faire l’un sans l’autre c’est être coupable de la politique du deux poids deux mesures (double standard):

    En effet, une affiche de 1926 de l’Union Républicaine Catholique, affirmait : « Nous sommes une société et le fascisme en est une autre ; mais si le fascisme vous faisait disparaître, ô libres penseurs, que l’humanité serait bien débarrassée… ! »

    En 1933, le très catholique journal la Croix est satisfait car « le concordat allemand du 20 juillet est le plus grand évènement religieux depuis la réforme », La Croix « se réjouit de ce que le nouveau régime scolaire allemand comporte l’exclusion complète du laïcisme dans l’Ecole ».

    Le 30 juillet 1940, l’archevêque Salieges affirmait : « le gouvernement légitime de la France a, à sa tête un homme qui a fait don de sa personne à la France. Magnifique exemple de renoncement à tout égoïsme et d’amour généreux de la Patrie ».

    Le 22 octobre 1940, on pouvait lire dans la Croix : « le chef de l’Etat professe des thèses semblables à celles du Souverain Pontife »

    Le 28 janvier 1942, le pape Pie XII envoie sa bénédiction au journal La Croix, en le qualifiant : « d’organe de la pensée pontificale »

    Les idéologues et hommes politiques appartenant aux courants nazis ou fascistes se sont toujours appuyés sur les religions pour justifier leurs combats, et ils ont passé des alliances avec ces religions pour rallier les populations : Le 11 février 1929, les accords de Latran sont signés entre le Vatican et l’Italie fasciste. Le Vatican redevient un Etat, l’Italie le dédommage de 750 millions de lires, la religion catholique devient religion d’Etat en Italie et enfin Mussolini obtient un précieux prestige aux yeux du clergé italien

    « Mein Kampf »
    Hitler semble proposer une alliance des protestants et des catholiques contre les juifs, (page 557), « le juif a atteint son but : catholiques et protestants se combattent à cœur joie et l’ennemi mortel de l’humanité aryenne et de toute la chrétienté rit sous cape… »
    source: http://atheisme.free.fr/Contributions/Catholique_nazisme.htm

    et selon les dernières informations: CITE DU VATICAN (AFP) — Le pape a annulé l’excommunication de quatre évêques intégristes dont un négationniste pour ramener dans le giron de l’Eglise catholique leurs 150.000 adeptes: http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5j5Xp-M6lsgLo4XUjN1HD0NTOPuWw

    En terre d’islam, et au nom de l’islam (dans mon pays), les juifs ont été protégés pendant cette sombre période de l’histoire. Même si les autorités coloniales ont essayé d’obliger mon pays à livrer les listes des noms des populations juives.

    Si vous incriminez l’islam pour les attentats, alors vous devez incriminer aussi le christianisme.

    Merci
    Amine

  3. Hesperado on

    « Si vous incriminez l’islam pour ces attentats, alors vous devez incriminer aussi le christianisme au nom du quel le mouvement Nazi a perpétré ses massacres. Faire l’un sans l’autre c’est être coupable de la politique du deux poids deux mesures (double standard) »

    Au contraire: ces « deux poids » ne pèsent pas la même chose:

    Dans le nazisme, les atrocités n’ont pas été commises au nom de la doctrine catholique ou chrétienne (Hitler a dédaigné le christianisme, en fait; et il a admiré l’Islam pour son esprit martial et sa détermination fanatique, et sa haine des juifs). Les dirigeants nazis qui ont exterminé des juifs et d’autres dans des nombres de masse n’ont pas cité les textes chrétiens ou les valeurs chrétiennes pour justifier leurs méfaits. Les soldats nazis qui ont tué des personnes n’ont pas félicité Dieu, comme Zarqawi et autre innombrable mujahideen ont félicité Allah.

    Votre exemple de poids égal supposé apporte seulement des exemples de certains chefs d’église qui ont approuvé au gouvernement nazi. De l’autre côté, nous pouvons apporter les musulmans innombrables — théologiens, chefs de gouvernement, gens du commun, y compris les femmes et les enfants — qui justifient leur convoitise horrible pour la violence avec des valeurs islamiques et des textes islamiques. Vous ne pouvez pas faire cela avec l’Allemagne nazie.

    Vos échouer d’analogie.

  4. gingembre30 on

    Avec l’allemagne nazie on ne peu pas faire pire (le soutien de toute l’institution de l’Eglise):

    « En janvier 1933, le NSDAP ( parti social nationaliste d’Hitler) perd 2 millions de voix, ce n’est que grâce au parti catholique, le Zentrum de Von Papen, qu’il devient majoritaire. Rapidement, et sans doute en remerciement, le 3ème Reich conclue un concordat avec le Vatican. Notons aussi que le Vatican interviendra, après la guerre, pour que Von Papen ne soit pas condamné au tribunal de Nuremberg.

    20 juillet 1933, le Vatican. Le représentant du Reich Von Papen et le cardinal Pacelli (futur Pie XII) signent le concordat entre l’Allemagne et l’Eglise catholique »

    En Images: http://atheisme.free.fr/Accessoires/Concordat_allemagne.jpg

    source: http://atheisme.free.fr/Contributions/Catholique_nazisme.htm

    « la notion de guerre sainte n’est pas musulmane. C’est historiquement une notion absolument chrétienne qui est née avec le sermon du pape Urbain II lors du concile de Clermont en 1096. Il justifiait l’utilisation de la violence et l’assassinat d’innocents dès lors qu’il s’agissait d’infidèles, en l’occurrence il était question des musulmans. Ce concile marquait en fait le départ de la première croisade. Jérusalem tombera le 15 juillet 1099 aux mains des troupes de Godefroi de Bouillon qui fit passer la totalité de la population au fil de l’épée. Les estimations d’historiens parlent d’environ 100.000 morts, majoritairement des femmes et des enfants. Il s’agit là d’un des plus vieux génocides répertoriés par la mémoire humaine.

    L’Eglise catholique n’a jamais de demandé pardon aux musulmans pour ces crimes atroces. L’Eglise n’a pas demandé non plus pardon pour les crimes de l’inquisition et pour la terreur qu’elle a fait régner sur les populations européennes durant de nombreux siècles. Le pape n’a toujours pas regretté non plus l’officialisation de l’esclavage des noirs à des fins prosélytes. » source http://www.algerie-dz.com/forums/cafe-du-village/29124-quand-le-pape-renoue-avec-le-temps-des-croisades.html

    Si vous faites le décompte des massacres commis au nom des religions, L’Eglise devrait être championne toutes catégories confondues.

  5. Hesperado on

    Amine,

    L’information que vous transmettez par relais au sujet de pape Pius est fausse, ou trompante — ou tous les deux.

    L’histoire révisionniste sur le pape Pius et l’église catholique avant et pendant l’ère nazie est un tissu complexe des mensonges fallacieux. Pour apprendre plus à son sujet vous devriez s’instruire. Un endroit nécessaire à commencer est ce livre récent :

    The Pius War: Responses to the Critics of Pius XII
    By J. Bottum, David G. Dalin
    Contributor J. Bottum
    Edition: annotated
    Published by Lexington Books, 2004
    http://books.google.com/books?id=T9yWKphWAewC&dq=Rabbi+David+G.+Dalin&source=gbs_summary_s&cad=0

    L’introduction à ce livre par J. Bottum est un bon aperçu de la parodie tragique-comique que les musulmans, les gauchistes, et d’autres anti-Catholiques, anti-Occidentaux et antisémites bariolés ont exploitée pour leurs propres buts calomnieux sans connaître même les détails complets.

    Quant aux croisades — elles étaient des batailles retardées d’autodéfense contre les musulmans de maraudage qui avaient violé, pillé, et massacré les régions plus civilisées du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (aussi bien que, l’est, la Perse et en Inde), et puis sont devenues les occupants cruels de ces terres pendant des siècles — en effet, jusqu’à notre temps aujourd’hui (quoique beaucoup affaibli au cours des 300 dernières années dues à l’élévation étonnante de progrès occidental).

  6. gingembre30 on

    Et nous pouvons rester ainsi tous les deux pendant des jours, chacun attaquera la religion de l’autre et diffusera ses arguments avec ses propres sources vers ceux qui le soutiendront:
    Les chrétiens extrémistes donneront raison à vos arguments. Les musulmans extrémistes donneront raison à mes arguments.

    parce que c’est pratique pour les deux. Les deux ont besoins d’alimenter en permanence l’animosité, la rancoeur, la haine. Mais surtout, la peur de l’autre.

    Mon avis personnel et que la peur est le fuel des extrémistes des deux cotés. chaque groupe extrémiste a besoin de l’autre pour se développer (un effet de mimétisme sociologique).

    En terme de prospectives pour le future, Il y a seulement deux voix possibles:
    * Alimenter la haine entre les deux, (et c’est la stratégie que vous préconisez). Et là, les moyen pour en tirer profit sont gigantesques: trafic d’armes, contrebandes, instrumentalisme politique… Mais là ça s’appelle utiliser la religion à des fin destructives.
    * Trouver des terrains communs d’entente et de coopération. (Et c’est ce que moi, je défend) qui permettrait un meilleur contrôle et une utilisation de la religion à des fin constructives. A l’image de la Déclaration finale du premier séminaire du Forum catholico-musulman http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0711087_congres

  7. Hesperado on

    Montrez-moi un chrétien ou juif ou indou ou bouddhiste extrémiste qui a décapité quiconque au nom de leur religion en 100 dernières années. La réponse est zéro.

    Je peux te montrer une masse de musulmans qui ont décapité des personnes au nom de leur Islam en 25 dernières années.

    Montrez-moi qu’un chrétien ou juif ou indous ou le bouddhiste extrémiste qui a éclaté afin de se tuer et de masse-assassiner d’autres au nom de leur religion. La réponse est zéro.

    Je peux vous montrer que les centaines de musulmans qui ont éclaté afin de se tuer et masse-assassinent d’autres au nom de leur religion en 25 dernières années.

    Votre théorie est abstrait, votre symétrie entre les extrémismes est artificielle. Les faits réels dehors prouvent là que les musulmans sont plus religieusement violents et intolérants au sujet des libertés, partout dans le monde.

    Ce n’est pas simplement une question d’extrémisme étrangère à l’Islam. Cette disparité asymétrique reflète les textes de noyau de l’Islam, le Coran et Sunnah. Tina Magaard, chercheuse de langue avec un PhD dans l’analyse textuelle et la communication interculturelle du Sorbonne à Paris a dépensé sur trois ans analysant les textes originaux de dix religions différentes, et conclut que les textes islamiques se tiennent dehors à côté de la terreur et de la violence d’une manière encourageante à un plus grand degré que d’autres religions font.

    • gingembre30 on

      vous avez dit: théorie abstraites. Oui, les extrémiste n’aime pas ce qui est abstrait. Même si l’abstraction est une des notions fortes qui ont fait évolué l’humanité depuis son commencement.

      Nous avons des avis différents, nous ne sommes pas obligés d’être d’accord.
      Par contre, pouvez vous nous expliquer votre stratégie? l’éradication de l’islam?

  8. Hesperado on

    Je conviens que les abstractions sont indispensables pour le processus du raisonnement.

    Et le raisonnement est la manière que nous dérivons le sens hors des faits, qui inclut utilisant des faits au profit de nos vies personnelles et de nos sociétés.

    Cependant, le raisonnement et son outil d’abstraction ne sont pas imperméables aux erreurs ni à l’abus.

    Un erreur ou abus corrompt le processus du raisonnement : la négligence persistante des faits et des configurations des faits.

    Vous avez constamment montré une négligence pour des faits — spécifiquement les faits qui démontrent une disparité marquée entre l’Islam et toutes autres religions aujourd’hui.

    Considérez l’analogie suivante : Nous avons deux groupes, les Personnes Bleues et les Personnes Oranges. Les Personnes Bleues croient en Foi Bleue, les Personnes Oranges croient en Foi Orange. Avec le temps, nous notons des faits sur ces deux groupes. Quand nous tabulons ces faits, nous notons que les Personnes Bleues engageant 100 fois plus en actes de violence inspirés par leur Foi Bleue, alors que les Personnes Oranges engagent 100 fois moins en actes de violence inspirés par leur Foi Orange.

    Votre méthode du raisonnement sur la base de ces faits, comme démontrée par votre approche en tous vos réponse à moi jusqu’ici, a été double :

    1) pour ignorer mes défis et questions rhétoriques qui vous obligeraient à tenir compte de ces faits

    et

    2) pour employer — ou pour abuser — abstractions afin de tortiller hors de la responsabilité intellectuelle (et morale) que ces faits exigent.

    Vous me posez la question:

    “Par contre, pouvez vous nous expliquer votre stratégie? l’éradication de l’islam?”

    Je jusqu’ici t’ai demandé au-dessus d’une douzaine de questions et présenté à vous au-dessus d’une douzaine de défis rhétoriques, et vous avez seulement répondu aux deux premiers. En outre, j’ai répondu à chaque question que vous m’avez demandé et m’avez relevé tous vos défis rhétoriques. Montrez-moi le même respect que je vous montre, et répondez à mes questions.

    • gingembre30 on

      Bosnie-Herzégovine Génocide de Srebrenica 8000 victimes

      Responsabilité prouvée: Army of the Republika Srpska

      hymne (Anthem) : Bože Pravde (God the Righteous) (Dieu, le Juste) :
      God of Justice; Thou who saved us
      when in deepest bondage cast,
      Hear Thy Serbian children’s voices,
      Be our help as in the past.
      With Thy mighty hand sustain us,
      Still our rugged pathway trace;
      God, our hope; protect and cherish
      Serbian crown and Serbian race!*
      (…)
      Source: http://www.indopedia.org/Boze_Pravde.html

      June of 2002, US Army Lt. General William G. « Jerry » Boykin. the First Baptist Church of Broken Arrow, Okla. : « spiritual enemy, » à propos des musulmans « will only be defeated if we come against them in the name of Jesus. »
      congrégation chrétienne de l’Oregon « Satan veut détruire cette nation, il veut nous détruire en tant que nation et il veut nous détruire en tant qu’armée chrétienne » Selon lui, le président George W. Bush n’a pas été « élu » mais « désigné par Dieu »
      le général Boykin a été sous-secrétaire à la Défense pour le renseignement et les opérations spéciales
      “Boykin was not removed or transferred. At that moment, he was at the heart of a secret operation to « Gitmoize » (Guantánamo is known in the US as Gitmo) the Abu Ghraib prison. He had flown to Guantánamo, where he met Major General Geoffrey Miller, in charge of Camp X-Ray. Boykin ordered Miller to fly to Iraq and extend X-Ray methods to the prison system there, on Rumsfeld’s orders.” http://www.guardian.co.uk/world/2004/may/20/usa.iraq2
      Le motto des marines : « God, Corps, Country » où, « God » désigne dieu « chrétien ». et que vous l’admettiez ou non, représente le pays qui a provoqué 655.000 morts irakiens
      « Plus de 655 000 civils irakiens sont morts entre mars 2003, début de l’intervention de l’armée américaine en Irak, et juillet dernier, estiment des spécialistes de santé publique américains et de l’université de Bagdad, dans un article mis en ligne ce mercredi 11 octobre par la revue médicale britannique The Lancet. » (~120.000 selon l’ONU) http://danielriot.blog.lemonde.fr/2006/10/12/2006_10_combien_de_mort/

      Vous tenez le compte en nombres d’actes de violence.
      Je vous donne le comte du nombre de vies humaines où le christianisme a été impliqué par des fondamentalistes chrétiens (car je ne responsabilise pas le christianisme). Et je n’ai pas dépassé les 20 dernières années.

      Vous allez me répondre que le Général a fait une déclaration publique pour s’expliquer. Et que Abu Ghraib est un fait divers, une erreur, qui de toute façon n’a pas été commise au nom de dieu…

      Que la guerre en Irak n’est pas au nom de dieu. Elle est faite au nom de la liberté. Officiellement « peut être ». Mais dans les église américaines certainement pas. Encore moins dans l’église militaire :
      Frank Bussey, directeur du Military Ministry à Fort Jackson l’a dit : « government authorities, police and the military = God’s Ministers, »
      J’espère que cela répond à vos questions.

      Je sais que tous cela n’est pas nouveau ni pour vous ni pour moi. Et c’est pour cela que je vous demande de recentrer le débat sur la propagande.

      Quelle est votre cible de communication ?
      Quel est votre objectif ?

  9. Hesperado on

    Le Général Boykin était un bon homme qui a seulement lutté de bonnes guerres contre les personnes mauvaises (1980 fanatiques iraniennes, fanatiques musulmans somaliens des années 90; etc.).

    Votre comparaison implicite de Boykin aux fanatiques musulmans — qui sont vraiment, grotesquement, diaboliquement malin — est ignoble et méchante.

    En voilà assez!

  10. Hesperado on

    De notre discussion ces derniers jours, je suis de nouveau rappelé jamais de faire confiance à n’importe quels musulmans, même si ils prétendent être « moderate ».

    La recherche de cette créature étrange, la licorne toujours évasive, le musulman « modéré », continue.

  11. Bruce on

    Hesperado,

    Vous avez lancé un défi à Amine. Je vous cite:
    « Montrez-moi qu’un chrétien ou juif ou indous ou le bouddhiste extrémiste qui a éclaté afin de se tuer et de masse-assassiner d’autres au nom de leur religion. La réponse est zéro. »

    Amine vous a répondu en s’appuyant sur des références historiques admises par TOUS.
    En revanche, vous vous contentez de répondre par des JUGEMENTS DE VALEUR.
    Moi qui suis détaché de ce sujet, je suis beaucoup plus convaincu par des arguments que par des jugements.
    S’il vous plait, faites un effort de recherche d’information, et argumentez vos réponses. Elles seront alors plus convaincantes. Détachez-vous de ce qu’on vous a appris à l’école, et soyez curieux pour la vérité, elle est toute simple.
    Vous clôturez le débat avec un simple:
    « De notre discussion ces derniers jours, je suis de nouveau rappelé jamais de faire confiance à n’importe quels musulmans, même si ils prétendent être “moderate”.
    La recherche de cette créature étrange, la licorne toujours évasive, le musulman “modéré”, continue. »
    En quoi Amine ne vous inspire pas confiance? Ce que vous dites n’est rien d’autre qu’une position extrémiste. C’est dommage, car vous aviez commencé à débattre, ce qui est un signe d’ouverture. Mais lorsque vos arguments se sont affaiblis, vous avez préféré couper court à la discussion et juger votre interlocuteur de « créature étrange » et de « licorne évasive ». Sur quel fondement le jugez-vous ainsi?
    Vous lui avez demandé de vous citer des actes de violences commises au nom du christianisme. Il vous a répondu. Et maintenant? Etes-vous prêt à remettre en question votre position? Etes-vous prêt à modérer votre point de vue?
    Et au delà de tout ça, l’islam est une religion de violence? Soit. Que proposez-vous pour le combattre?

    • gingembre30 on

      Hesperado,

      En supposant que tous ce que vous dites est vrai, et étant donné que vous avez accepté le fait que » si guerre il y a alors ce sera une guerre de propagande ».
      quelle est votre stratégie?
      quels sont vos objectifs?
      quelle est votre cible de communication?

      Ce sont ces questions que je n’ai pas arrêté de poser depuis le premier jour où ce blog a été ouvert. Sans réponse!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :